Publié par

Livret d’accueil – Formation professionnelle

Cet article « livret d’accueil », s’inscrit dans ma démarche qualité. Son objectif est de me présenter avec les valeurs que je souhaite  partager avec vous, de décrire succinctement l’offre de formation, de vous faire découvrir mon approche pédagogique et la prise en compte des demandes de mes clients pour la réalisation des actions de formation et vous indiquer les liens vers les outils permettant d’optimiser la qualité des prestations de formation que je dispense. Continuer la lecture de Livret d’accueil – Formation professionnelle

Publié par

Règlement intérieur

Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du Code du travail – Le présent règlement s’applique à tous les stagiaires, et ce pour la durée de la formation suivie et organisée par Emmanuelle Menny.

A l’exception de quelques formations individuelles, toutes les formations organisées par Emmanuelle Menny sont des formations intra entreprises et se déroulent, donc, dans les locaux de l’entreprise concernée. Aussi est-ce le règlement intérieur de l’entreprise d’accueil qui prévaut, auquel il convient d’ajouter les dispositions qui suivent, s’appliquant dans tous les cas de figure. Continuer la lecture de Règlement intérieur

Publié par

Méthodes et modalités pédagogiques

L’apprenant et le formateur : quelles relations, quelles méthodes pédagogiques, quelle posture ?

J’utilise les méthodes classiques et actives selon l’état d’avancement de la formation. Au début, j’expose et démontre. Les stagiaires, écoutent, mémorisent les connaissances et les gestes techniques. Je suis face au groupe. L’apprenant n’est pas encore autonome. Cette étape est indispensable en phase d’initiation (tableau, paper board, diaporama, vidéoprojecteur… sont utilisés). Puis, la formation avance et ma méthode devient active (questionnement, mise en situation réelle, études de cas, travail en groupes, formation individualisée), l’apprenant prend de l’autonomie et je l’accompagne et l’informe quand nécessaire. Continuer la lecture de Méthodes et modalités pédagogiques

Publié par

La perspective oblique

L’art de la perspective est très précis et riche de règles.

perspective oblique

On utilise souvent la perspective oblique parce qu’elle optimise le rendu des volumes et de la profondeur de champ, par rapport à la perspective frontale.

Le dessin résultat est plus dynamique puisqu’il est composé en grande partie de lignes obliques qui ne convergent pas toutes vers la même direction. Continuer la lecture de La perspective oblique

Publié par

Supports pédagogiques & Moyens techniques

Quels sont les moyens et supports (supports pédagogiques, matériel, équipements) mis à disposition des stagiaires que je forme ?

L’espace pédagogique

L’espace pédagogique est une salle de classe, dans les locaux de l’organisme de formation pour lequel j’interviens comme sous-traitant ou bien le poste de travail de l’apprenant sur son lieu de travail ou encore un lieu au choix de l’apprenant pour les formations à distance. Continuer la lecture de Supports pédagogiques & Moyens techniques

Publié par

L’évaluation en formation professionnelle

L’évaluation en un volet important de la formation professionnelle. Voici comment je pratique.

Le positionnement avant la formation

Un contrôle précis des pré requis est effectué avant chaque entrée en formation. Les acquis existants sont pris en compte (diplômes, expérience, VAE, formations antérieures…). Des tests, des questionnaires QCM et un entretien individuel permettent de positionnement.

Les évaluations formatives

Pendant la formation, des évaluations formatives sont réalisées. Continuer la lecture de L’évaluation en formation professionnelle

Publié par

Ouverture, vitesse, sensibilité

Sur la terre notre source de lumière principale est le soleil et quelques sources artificielles. La plupart des objets n’émettent pas de lumière mais ils la reflètent ce qui permet de les voir, ils ont une certaine luminosité. Dans l’univers le seul objet qui ne reflète aucune lumière et le trou noir (luminosité 0). Nos yeux s’adaptent à différentes conditions de luminosité grâce à la pupille qui règle de flux de lumière qui entre dans l’œil. En condition de forte lumière, la pupille est rétrécie. Dans la pénombre, la pupille est dilatée pour que le flux de lumière entrant soit plus important. Avec l’APN on règle l’ouverture pour gérer le flux lumineux. Diaphragme (iris) et obturateur (paupière) sont les 2 mécanismes qui permet de gérer le flux lumineux.

Continuer la lecture de Ouverture, vitesse, sensibilité

Publié par

La balance des blancs

La balance des blancs s’apparente à un réglage naturel de l’œil qui voit blanc ce qui est blanc quel que soit l’éclairage (qui peut teinter le blanc de bleu ou de rouge). L’œil équilibre naturellement toutes les sources lumineuses, donc rééquilibre les dominantes pour que l’on voit « neutre ».

Elle correspond, selon la source lumineuse à une partie de la gamme chromatique se déclinant en couleurs chaudes, neutres ou froides.
Les sources lumineuses avec une basse valeur en Kelvins produisent une lumière chaude (dominante de jaune) tandis que celles de valeurs élevées en Kelvin produisent une lumière froide à dominante bleue.

Continuer la lecture de La balance des blancs

Publié par

Histogramme

Nous avons étudié que le posemètre est un outil, certes utile, mais souvent trompeur, permettant de régler l’exposition correcte, en conjuguant correctement la vitesse d’obturation, l’ouverture du diaphragme et la sensibilité du capteur.
Votre APN reflex met à votre disposition un autre outil, très fiable pour s’assurer d’une exposition correcte. Il s’agit de l’histogramme.
Il s’affiche sur l’écran LCD de votre APN (mode live view). (Étudiez la notice de votre appareil pour savoir comment l’afficher).
Bien sûr l’histogramme est aussi un outil que l’on rencontre en post production, mais ce n’est pas le sujet du jour.

Continuer la lecture de Histogramme

Publié par

Exposition et posemètre

La quantité totale de la lumière reçue par la surface photosensible du capteur est appelée exposition.
On distingue 3 types d’images :
• Surexposée : trop de lumière entre dans le capteur – zones brulées – High key
• Sous exposée : image sombre et terne – détails invisibles – zones noyées – low key
• Correctement exposée : la scène est prise telle qu’elle existe réellement
Gérer la quantité et la qualité de la lumière est fondamental en photographie, tout autant que la composition. Pour cela il faut s’aider de différents outils dont le posemètre, appareil qui mesure la juste exposition en mesurant la quantité de lumière recueillie par l’APN.
La plupart des appareils photographiques numériques ont un posemètre intégré…
Continuer la lecture de Exposition et posemètre

Publié par

Objectif

L’objectif de l’appareil photo détermine la qualité et la netteté de vos photos et vous permettra de photographier votre sujet de près ou de loin. Un boitier performant avec un objectif de mauvaise qualité ne permet pas de faire de bonnes photos. La dépréciation avec le temps de la valeur d’un objectif est moindre par rapport à celle du boitier…
Continuer la lecture de Objectif

Publié par

Styles photographiques et composition

La photographie est un domaine très vaste dont voici les principaux styles, (liste non exhaustive) illustrés des travaux des professionnels. La première étape de l’apprentissage de la photographie est l’étude du travail des professionnels. Je vous invite à faire une recherche sur votre moteur de recherche préféré sur les photographes que je vous propose ici, de visiter leurs galeries en ligne, de vous imprégner de leurs techniques, de vous intéresser au regard qu’ils portent sur leur sujet, de lire les nombreux articles écrits sur eux, bref de commencer à réellement vous intéresser à la photographie. Interrogez-vous sur ce que vous préférez et pourquoi vous l’appréciez…
Continuer la lecture de Styles photographiques et composition

Publié par

L’anatomie du reflex

Sur la terre notre source de lumière principale est le soleil à laquelle s’ajoutent des sources artificielles de lumière.

La plupart des objets n’émettent pas de la lumière mais ils la reflètent, ce qui permet de les voir, on dit qu’ils ont une certaine luminosité.

Dans l’univers le seul objet qui ne reflète aucune lumière est le trou noir (luminosité 0).

Nos yeux s’adaptent à différentes conditions de luminosité grâce à la pupille qui règle de flux de lumière qui entre dans l’oeil.

En condition de forte lumière, la pupille est rétrécie. Dans la pénombre, la pupille est dilatée pour que le flux de lumière entrant soit plus important. Continuer la lecture de L’anatomie du reflex

Publié par

Quelques mots d’histoire de la photographie

La photographie permet de véhiculer un message ou une histoire, de vendre un produit, ou d’illustrer des lieux, des émotions, des événements… Avant de commencer l’étude de la photographie en tant que photographe – acteur, l’idéal est de remonter l’histoire et de regarder le travail des professionnels. Continuer la lecture de Quelques mots d’histoire de la photographie

Publié par

Comprendre la lumière et la couleur

« La couleur est le point de rencontre entre notre esprit et l’univers » Paul Klee

Couleur et lumière sont intimement liées.

Sans lumière il n’y a pas de couleur ! La couleur n’a pas vraiment d’existence matérielle dans le monde réel, c’est le fruit d’une interprétation par nos sens de la lumière c’est-à-dire un ressenti des radiations électromagnétiques. Continuer la lecture de Comprendre la lumière et la couleur