Publié par

Photographie et manipulation d’image

« Photographie et manipulation » est un sujet qui passionne et fait couler beaucoup d’encre. La photographie est un médium artistique comme un autre, exhausteur de créativité, vecteur d’art et de tout temps, depuis le début de la photographie, les images ont été manipulées, certes avec plus ou moins d’aisance selon l’époque et les moyens techniques à disposition.

Photographie et manipulation

 

Les photographies argentiques sont manipulables par diverses techniques

Améliorer une image, retoucher son contenu, créer des effets spéciaux, sont autant de motifs de retouches des images argentiques.

  • Le développement, en premier lieu, a un grand pouvoir sur l’image finale : manipulations, durée des bains agissent sur les contrastes, les couleurs et le grain.
  • Le tirage via l’agrandisseur permet aussi de corriger l’exposition, les contrastes et les couleurs.
  • Des techniques de caches, de repiquages au pinceau sont utilisées pour modifier la photo d’origine.
  • L’éclaircissement au ferricyanure permet de masquer les retouches trop visibles.
  • La superposition d’images, La réticulation, le grattage, le couper coller…etc. sont autant de techniques de retouches des photographies argentiques

Les photographies numériques sont aisément manipulées, cependant on peut vérifier les images numériques à l’aide de différents outils

Il existe des moyens techniques pour contrôler si une photographie a été manipulée ou non.

Dans un premier temps il suffit d’observer.

  • Repérer l’aérographe qui permet un lissage de peau excessif
  • Des signes de déformation anormaux
  • Des répétitions d’objets
  • Des ombres inadaptées
  • Des zones de flous et de bruit jpeg qui trahissent la retouche
  • Les données Exif et de géolocalisation

Puis l’on peut utiliser des outils en ligne dédiés à ce type d’observation.

  • http://imageedited.com/ qui analyse un fichier pour vous
  • http://fotoforensics.com/ qui analyse un fichier et laisse plus de latitude à l’utilisateur pour définir ou non ce qui est retouché ou pas
  • Adobe a mis au point un outil baptisé « About Face ». Il est en mesure de donner une probabilité de manipulation entre zéro – si la photo est originale – et 100 – s’il est certain qu’il y a eu une retouche.

On peut utiliser la recherche d’images inversée et les sites Web de vérification des faits

  • Google image search : Google Image Search permet d’effectuer une recherche d’image inversée pour trouver d’autres instances de la même image en ligne, ainsi que des images qui se ressemblent (on peut ainsi trouver la version initiale non modifiée)
  • Les sites Web de vérification des faits :

La manipulation d’images est-elle critiquable ? Tout dépend de ce que l’on attend de ladite image : art ou information !

On a coutume de dire qu’une image vaut mille mots. Pour ce qui me concerne, en termes d’information, une image vaut par les 1000 mots (voire plus, c’est encore mieux) qui l’accompagnent, par le contexte dans lequel elle est produite. En aucun cas une image seule ne peut être source d’information objective et incontestable !

Cependant mettre en avant qu’une image non manipulée serait plus valable qu’une autre ayant subi des interventions diverses et souvent de l’esthétisation, n’a pas ce sens. Il est question d’art et le choix de l’artiste n’est pas contestable par qui que ce soit.

En revanche, être face à une personne, un média qui prétend véhiculer une vérité par la seule diffusion d’une ou plusieurs images, devrait toujours être sujet à caution, à fortiori dans un monde de réseaux dits sociaux pour lesquels seul compte l’attrait « médiatique » (esthétique, politique…) permettant de « faire le buzz », source de profits énormes via des publicités diverses et variées.


Emmanuelle Menny Fleuridas, le 12 novembre 2021


Pour plus d’informations

Contactez-moi, ou, retrouvons-nous sur les réseaux sociaux : Facebook – LinkedIn – Twitter …